#sens4 - Vivre "ma" vie !

L'écrivain La Rochefoucauld disait "Celui qui vit sans folie n'est pas si sage qu'il le croit"

Suivre les codes entrave notre liberté d'être, suivre les attentes des autres empêche notre enfant intérieur de vivre sa joie.

Quel paradoxe : Si l'on est trop sage, on loupe le passage vers la sagesse ! 

Nous sommes tous persuadés d'être unique et c'est vrai ! 

Pourtant, nos choix sont influencés à 95 % par 4 grands facteurs extérieurs  : influence de notre environnement, de notre famille, de nos amis, de notre état émotionnel.

Prenons des exemples : choix du cursus scolaire pour recevoir l'approbation parentale, partir loin pour fuir son environnement, rester en couple pour épargner les enfants, garder un travail car il est honorable, etc...

Aucun jugement à avoir, mais à bien réfléchir, plus le choix est important, moins nous avons le contrôle dessus ! Et plus le temps passe, plus la nostalgie et les regrets s'installent ! 

Très instructif, Bronnie Ware, infirmière en soins palliatifs, a passé des années à recueillir les 5 plus grands regrets des personnes en fin de vie :

  • 1- J'aurais préféré vivre ma vie, pas celle des autres. ...
  • 2- J'aurais dû travailler moins. ...
  • 3- J'aurais dû assumer mes sentiments. ...
  • 4- J'aurais dû rester proche de mes amis. ...
  • 5- J'aurais dû m'accorder le droit au bonheur.

Et oui, il est temps de reprendre le contrôle de votre vie ! 

Reprenez la direction de ce qui vous anime vraiment, osez remettre en cause vos certitudes, osez vous affranchir des barrières, arrêtez de vous travestir pour un semblant de reconnaissance ! 

Prenez vos décisions, respectez vos idéaux, respectez vos valeurs, appréciez vos goûts, gratifiez vos qualités, devenez maître de vos choix !

Se réaliser, dévoiler sa propre nature, faire son "coming-out"... c'est s'ouvrir au monde, c'est goûter la saveur de "sa" liberté !

=> Nous sommes uniques, contribuons à l'authenticité de chacun de nous !

  « Ayez le courage de suivre votre coeur et votre intuition. L'un et l'autre savent ce que vous voulez réellement devenir. Le reste est secondaire. » Steve Jobs